VIVE LA PROPRIETE !

Affichages : 5501

 

 

  Pour les socialistes, un siècle après Marx et Proudhon, la propriété, c'est toujours le vol. Cette idée archaïque porte en germe tous les totalitarismes. La propriété est la meilleure arme contre les privilèges qu'engendrent inévitablement les mécanismes collectivistes et bureaucratiques. Le Club de l'Horloge défend la conception d'un citoyen propriétaire de lui-même, maître de diriger sa vie, responsable de ses actes, décidant librement de l'exercice de ses droits, que l'État a pour mission de sauvegarder.

Albin Michel, 1984 (diffusion C.D.H.)
ISBN 2-226-02116-7, 382 p., 95 FF

Sommaire

  Introduction : Le citoyen, propriétaire de ses droits
     
    1 - Naissance de la propriété 
2 - Le pacte fondateur 
3 - Y a-t-il un impératif de propriété ? 
4 - Efficacité économique du droit 
5 - Le chaînon de l'héritage 
6 - L'inégalité créatrice 
7 - Pouvoir et propriété 
8 - Preuves par l'absurde 
9 - La gardienne des libertés 
10 - Pour libérer l'évolution 
11 - Morale de la propriété : un citoyen responsable 
12 - Cinquante millions de propriétaires
     
Conclusion

Avertissement


  Les textes présentés ici sont issus des travaux d'une commission du Club de l'Horloge dont la composition était la suivante : François Berger ; Hervé Bernaille ; Fernand R. Bernard ; Georges Berthu (président de la commission) ; Jacqueline Demogé-Decorte ; Michel Dutilleul-Francoeur ; Eric Fairniel ; François Guillaumat ; William Hammond ; Henry de Lesquen ; Alain Patrick ; Pierre-Yves Pinchaux ; Jean-Charles Prunier et Bernard Zimmern.

commander l'ouvrage