ROMPRE AVEC 50 ANS DE SOCIALISME : 1936-1986

Affichages : 5014

 

 

  Le socialisme n'est pas une idée neuve en France. Depuis au moins cinquante ans, le dirigisme est la chose du monde la mieux partagée dans notre pays, malgré les changements de gouvernement ou de régime, par-delà les ruptures ou les fractures de notre histoire.
  Depuis cinquante ans, le poids de l'État n'a cessé de s'accroître, l'esprit d'assistance de se développer. Bien loin d'avoir été une pause dans cette évolution, le régime de Vichy, issu de la chambre du Front populaire, a mis en place les modes de gestion technocratiques que nous continuons à connaître.
  Rompre avec le socialisme, aujourd'hui, c'est rompre avec cinquante de dirigisme. C'est tracer une nouvelle voie pour la France, conforme aux exigences d'une économie moderne.

Contrepoint, 1986 (diffusion C.D.H.)
ISSN 00107964, 100 p., 50 FF

 

 

 

 

 

Sommaire

    1 - Le cycle historique du socialisme

2 - Le vrai bilan du Front populaire

3 - Le dirigisme de Vichy à la libération

4 - "Les tentatives de rupture : Poincaré, Pinay, de Gaulle"

5 - Du pouvoir intellectuel de la Gauche, vivisection d'un conformisme

6 - Les obstacles à la rupture

7 - Le socialisme en Suède, ou l'alternance manquée

8 - Les nouvelles valeurs démocratiques en Occident

9 - La stratégie de rupture

10 - Les chances d'un renouveau libéral

 commander l'ouvrage